LE CHÂTEAU DE PENTHES DOIT RESTER VIVANT (13/05/2021)

 

 

   
   
 

La fondation qui gère le musée a dû cesser ses activités, victime du Covid et des restrictions sanitaires et sans soutien des autorités. C’est une perte pour notre cité.
 
Le château de Penthes a su s’imposer comme un lieu important du patrimoine genevois, à la fois tourné vers le monde et accueillant pour la population locale. Son magnifique parc abritait le Musée des Suisses dans le monde qui devait être dynamisé par la nouvelle direction, quant à ses salles de réception et son restaurant, ils étaient largement appréciés. Mais cet ensemble risque de disparaître comme nous l’apprend la « Tribune de Genève ».
 
Dans une impasse
 
Nous sommes inquiets à la fois de certains projets qui semblent, à première vue, irréalistes, comme un « centre pour la coopération internationale » dont on ne sait rien à peine quelques mois avant la fin de l’usufruit de la fondation. Les murs du château ne se prêtent pas à un tel équipement, en particulier au niveau sécuritaire, et le budget de réalisation sera nécessairement gigantesque. Nous risquons donc selon toute vraisemblance d’avoir un magnifique domaine laissé vide d’activités pendant de nombreuses années ou destiné à des fonctions qui ne sont pas à la hauteur du lieu et n’incluent pas le grand public.
 
Qu’il s’agisse du projet de musée porté par la fondation ou de tout autre projet, il est indispensable de conserver le domaine, le restaurant, les événements et le château accessibles au grand public, tout en présentant une offre culturelle indéniable. Il faut un projet ambitieux au domaine de Penthes à même de rapprocher les Genève internationale et locale, et qui soit proche de son public.
 
Daniel Sormanni, vice-président du MCG
Francis Valentin, président du MCG

14:04 Écrit par Daniel Sormanni | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |