usagers

  • LA REINE DE L'IMMOBILITE BOUGE PEUT

    Imprimer

    Motion urgente


    TPG, machine arrière toute !

    Conformément à l'article  30A de la loi sur l'administration des communes (LAC) et l'article 56 du règlement du Conseil municipal de la Ville de Genève.

     

    Considérants :

     

    • - Que le nouveau réseau TPG entré en vigueur début décembre 2011 ne répond pas aux demandes des citoyens Genevois;
    • - Que le nouveau réseau n'est absolument pas efficace en termes de mobilité et qu'il engendre plus de problèmes que de solutions;
    • - Que le prix du billet ayant augmenté à 3,50 frs ne permet pas de traverser le canton en 1 heure tellement le réseau est encombré;
    • - Que le résultat de ces modifications est un blocage généralisé de la Ville de Genève, avec le mécontentement de tous les usagers; à savoir les utilisateurs des TPG, les piétons, principalement les personnes à mobilité réduite et les enfants, les cyclistes et les automobilistes;

     

    Le Conseil municipal invite le Conseil administratif

     

    • - A tout faire pour revenir dans les plus brefs délais à l'ancien réseau TPG, à rétablir en priorité l'ancien réseau de trams comme le permet le RD 806 (rapport du Conseil d'Etat sur le projet de Plan directeur des transports publics 2011-2014);
    • - Mettre en œuvre, avec l'Etat et les TPG une commission d'experts indépendants pour analyser le réseau des TPG et proposer des solutions;
    • - A ne pas se précipiter pour créer une voie TPG sur le pont du Mont-Blanc, qui va bloquer encore plus la Ville; mais de prévoir l'installation d'une ligne de tram, en procédant à son élargissement;
    • - A exiger que toutes modifications du réseau des TPG sont soumises pour consultation au Conseil municipal, par voie de résolution, conformément à la LRTP (loi sur le réseau des transports publics), article 4, al. 4, ainsi que son règlement d'exécution (RRTP), article 4, al. 2.

     

     

     

    Pour le groupe MCG : Daniel Sormanni