16/12/2011

LA REINE DE L'IMMOBILITE

La direction générale de la mobilité (DGM), déjà décriée par la Cour des comptes, doit aussi être mise à l'index par la population, car elle a réussi l'exploit de paralyser la ville sous les atours fallacieux de la mobilité. Rien ne fonctionne, carrefours, places, ratés les uns après les autres, aussi bien les piétons, les vélos, les transports publics et les voitures sont empêtrés jour après jour dans la circulation.

Depuis la mise en service de la nouvelle ligne de tram et des nouveaux horaires des TPG, c'est pire encore. C'est un véritable scandale aux frais du contribuable. On fait des lignes de trams à grand frais, mais on ne commande pas assez de machines pour circuler dessus; réponse du Conseil d'État, il faut de la patience. STOP aux incompétences et aux incompétents qui dirigent la DGM mais aussi les magistrats Michèle KUNZLER et Rémy PAGANI, responsables de cette gabegie à 600 mios.

Il faut décapiter la DGM, et démissionner les magistrats Michèle KUNZLER et Rémy PAGANI.

 

Daniel Sormanni

Conseiller municipal / MCG

16:48 Écrit par Daniel Sormanni dans Economie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : politique, citoyen, routes, trams, transport publique, piétons, vélos, voitures, places | |  Facebook | | |