Sombre plaine de Plainpalais!

Imprimer

Question écrite

Intitulée

Eclairage de la plaine de Plainpalais, panne et on attend longtemps… !!

 

L’éclairage de la plaine de Plainpalais est en panne depuis plusieurs semaines et les réponses apportées par le service de l’Aménagement, du Génie Civil et de la Mobilité, signalée par un citoyen que je remercie sont incomplètes, légères et pas rassurantes.

 

En effet, les réponses nous annoncent des problèmes d’étanchéité liés au travaux de la 1ère tranche des travaux de la plaine et qui serait déjà défectueux.

 

Inquiétant quant on pense aux coûts faramineux des aménagements de la plaine et qu’il faudrait refaire pour partie.

 

  • Etat des lieux des pannes de l’éclairage et des mesures prises et à prendrent ;
  • Date de rétablissement des éclairages ;
  • Coûts détaillé des interventions ;
  • Perspectives des rénovations à envisager, dans quel délai et à quels coûts.

 

 

De plus il est passablement incongru et déplacé, de demander à un citoyen vertueux, de désormais faire part de ces remarques par écrit et ce en plein débat, et à juste titre, sur l’environnement.

 

Dans l’attente de vos réponses, recevez, Monsieur le Conseiller administratif, mes salutations distinguées.

 

 

 

 

 

Daniel Sormanni

Conseiller municipal

Lien permanent Catégories : Air du temps, Citoyens, Humeur, Politique 3 commentaires

Commentaires

  • Pour les remarques à faire par écrit on les fichera dans le fond d'un tiroir

    ni vu ni connu

    Les remarques à faire par écrit ne dérangeront plus personne

  • "faire part de ces remarques par écrit"
    L'usage se répand dans certains secteurs de l'administration de ne pas répondre aux demandes écrites (même sous forme d'accusé de réception) ou d'envoyer des lettres sans signature.
    C'est peut-être ce qui vous attend.
    P.S. C'est un petit coup de gueule qui n'a pas de lien direct avec l'affaire que vous mentionnez, mais qui provient néanmoins d'un citoyen qui se croit "vertueux" aussi.

  • Pas en rapport non plus avec l'affaire mais… pour votre plaisir dominical

    On avait parlé de fin du monde et pensé qu'il ne s'était rien passé.

    Or notre planète était toute proche d'un monde parallèle et si proche que lorsque ce monde parallèle au nôtre avait englouti notre propre monde personne ne s'en était rendu compte.

    Le monde parallèle engloutisseur était technique et sans éthique.
    Opulence richissime pour les uns, précarité pour le plus grand nombre.

    Ce qui restait des valeurs du monde dévoré était redit sans être entendu par quelques personnes n'ayant pas réalisé que n'étant plus juste exactement les mêmes elles avaient perdu de leur force de persuasion... tant l'autre monde parallèle dévorant était puissant.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel