• LA VILLE DE GENEVE SANS BUDGET 2017

    Imprimer

    Un budget équilibré mais qui ne répond pas l'objectif d'anticiper RIE III; mais surtout un amendement du Conseil administratif déposé à 14h00, sans explications et sans détail comme s'il tombait du ciel; c'est juste se moquer des conseillers municipaux et des citoyens.
    Quant aux amendements ils était parfaitement conformes, mais ils dérangeaient la majorité du Conseil administratif, qui manifestait peut d'empressement à les comprendre.
    Alors une très large majorité du conseil municipal, (Verts et Ensemble à gauche compris) a renvoyé ce budget à la commission des finances avec beaucoup de lucidité.
    Daniel Sormanni

    Lien permanent Catégories : Citoyens, Humeur, Politique 0 commentaire
  • COUAC DU BUDGET DE LA VILLE DE GENEVE

    Imprimer

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE DU

    MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

     

     

    GRAND CLASH EN VILLE DE GENEVE

    Incapacité manifeste du Conseil administratif

    En dernière minute, le Conseil administratif soumet un amendement de 2 millions de francs, sans explications préalables. Les conseillers municipaux sont contraints de renvoyer le budget 2017 en commission. Résultat : le vote est renvoyé à l’année prochaine !

    Samedi 10 décembre, le Conseil municipal de la Ville de Genève est réuni dès 8 heures du matin pour traiter sérieusement du budget 2017. A 14 heures, sans même l’annoncer, le Conseil administratif présente un amendement de près de 2 millions de francs sur le transfert des charges canton-communes, sans aucune explication.

    Le groupe MCG ne peut accepter d’être mis devant le fait accompli et de devoir signer un chèque en blanc. Au minimum, nous devions avoir des explications préalables et une description sur l’attribution de cette somme de 2 millions de francs qui n’est pas rien.

    Dans ces conditions, le MCG ainsi qu’une majorité de conseillers municipaux ont décidé de renvoyer ce budget à la commission des finances.

    En raison de l’amateurisme et du manque de sérieux du Conseil administratif, le budget sera réexaminé au début 2017 et le Ville devra fonctionner grâce aux 12es provisionnels.

    Ce qui est le plus grave, c’est que ce dysfonctionnement démontre l’incapacité totale du Conseil administratif de la Ville de Genève de gérer convenablement un budget.

    Ana ROCH, présidente du MCG

    Daniel SORMANNI, chef du groupe MCG au CM Ville de Genève

    Pour tout renseignement : Daniel Sormanni 076 379 64 07

    Lien permanent Catégories : Citoyens, Economie, Humeur, Politique 0 commentaire