27/07/2014

Grand bond du prix de l’électricité pour les particuliers en 2015.

 

Grand bond du prix de l’électricité pour les particuliers en 2015.

C’est avec étonnement que j’apprends, par le communiqué du Conseil d’Etat du 23 juillet, en pleine période de vacances, la hausse des tarifs pour 2015 de 14%.

Si je prends bien note qu’il y a des contraintes fédérales, je relève que ces hausses décidées à Berne ne représentent qu’un peu moins du quart de la hausse; les autres arguments relevant des hausses, l’on été en 2014 et ont donc été absorbées, sans hausse des tarifs en 2014.

En effet, la taxe fédérale pour le financement  de la rétribution à prix coûtant (RPC), dont le but est de subventionner les énergies renouvelables à déjà été augmentée légèrement au 1er janvier 2014 ; SWISSGRID (exploitant du réseau de haute tension en Suisse) à aussi augmenté ses tarifs de près de 47 %, également au début de cette année. Enfin la Confédération à décidé d’augmenter le taux d’intérêt des capitaux investis dans le réseau électrique (WACC) et cela le 1er janvier 2014.

Ces augmentations de taxes ont été absorbées en 2014, il est donc hors de question de les utiliser pour justifier l’injustifiable.

SIG-116-52658-32_strompreise_fr.gif

 Composition du prix de l’électricité pour le courant domestique en 2014
Source: Alpiq 2013

Tout ceci à besoin d'être éclairé, car finalement, seule la hausse justifiée par l’augmentation de la taxe pour financer la RPC dès le 1er janvier 2015, peut faire l’objet d’une éventuelle adaptation.

De plus, ce n’est pas au contribuable d’assumer la recapitalisation de la caisse de pension des SIG ; les contribuables ont déjà assumé les recapitalisations des caisses de pension de l’Etat (CIA &CEH) devenues CPEG et des communes CAP.

Il convient donc que le Grand-Conseil, respectivement sa commission énergie et SI, soit nantie de cette problématique. Il est plus que gênant que le Grand-Conseil soit mis devant le fait accompli, de plus pendant l’été.

Il est choquant que se soit les particuliers, consommateurs captifs, qui subissent cette hausse, dans un canton de Genève où une partie importante de la population est en difficulté.

De plus, j’ai les plus grands doutes que cette hausse ait un quelconque effet incitatif sur les économies d’énergie.

En conséquence, le MCG est plus que circonspect quant à cette hausse des tarifs et exigera que la commission de l’énergie et des SI soit saisie de la proposition des SIG.

 

 

 

Daniel Sormanni

 

Député au Grand-Conseil

 

Membre de la commission Energie et SI

 

 

17:36 Écrit par Daniel Sormanni dans Air du temps, Citoyens, Economie, Emploi, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.