18/10/2013

EdS quand tu nous tient

 

EdS

Le SIT, et cela ne m'étonne guère, interprète nos positions de façon malhonnête. Nous avons participé à amender la motion qui postulait à engager automatiquement les employés de partage, en créant de nouveaux postes fixes dans l'administration et de ne pas inscrire dans le marbre le salaire minimum de 4000,- frs., car le MCG est contre un salaire minimum généralisé.

Cependant si les EdS sont engagés en fixe à la Ville de Genève leurs salaire
sera le même que les fonctionnaires, donc largement au-dessus des 4000,- frs.

Nous avons dénoncé le principe des EdS qui fixe des salaires à 3250,- frs, des frais de formation payés par l'Etat aux associations; hors c'est la Ville qui fait tous le travail de formation et c'est "Partage" qui touche les indemnités et paie les salaires.

Tout cela a été mis en place par F. Longchamp et appliqué par Mme I. Rochat.


Il n'est pas possible de transformer ces emplois en emplois Ville de Genève d'un coup, parce que cela nécessite de nouveau postes (environ 150).


Au final la motion amendée, enlevant le salaire minimum généralisé de 4000,- pour tous et l'engagement automatique à la Ville, a été acceptée; au final la
motion, amendée, certes amaigrie, a été refusée par l'Alternative; donc la gauche et les syndicats. Les EdS seront intégré progressivement et cela à déjà commencé.

Chercher l'erreur.

 

 

Daniel Sormanni

Conseiller municipal Ville de Genève

Député élu

Secrétaire général du SEGE

 

11:40 Écrit par Daniel Sormanni dans Air du temps, Citoyens, Economie, Emploi, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.