DE LA SOUVERAINTE DE LA SUISSE, OUI OU NON

Imprimer

Madame la Conseillère fédérale Evelyne Widmer-Schlumpf propose aux chambres fédérales de voter sur un accord fiscal qui aurait été trouvé avec les Etats-Unis, tromperie, une de plus, car un soi-disant accord ou la Suisse capitule sans conditions, n'est pas un accord, mais une honte pour la Suisse et ses citoyens.

Comment signer un accord (?), sans connaitre son contenu, c'est une véritable trahison du pays, et je salue la dignité de Monsieur l'Ambassadeur Michael Ambühl, qui a démissionné, probablement, pour ne pas cautionner la plus grande trahison du peuple Suisse de l'après-guerre.

J'invite tous les parlementaires fédéraux et le peuple Suisse à dire non à cette ignominie.

 

 

Daniel SORMANNI

Conseiller municipal

Commentaires

  • Tout à fait d'accord avec vous !

Les commentaires sont fermés.