19/09/2012

Présidence des régies publiques

Daniel Sormanni

14:58 Heures
Signaler un abus

Aprè les HUG, la saga continue, le Conseil d'Etat perd la tête et propose un frontalier, même familier à la présidence des TPG. Non ce n'est pas acceptable, et encore moins de modifier la loi en urgence pour permettre cette nomination. Le SEGE (Syndicat des Employés Genevois)s'oppose formellement et fermement à cette manière de faire et à cette nomination.Daniel Sormanni,secrétaire général du SEGE et Conseiller municipal de la Ville de Genève.

15:14 Écrit par Daniel Sormanni dans Air du temps, Citoyens, Economie, Emploi, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.