30/08/2012

UN BUDGET 2013 PAS FINI

UN BUDGET 2013 PAS FINI

 

Pour le MCG le projet de budget 2013 de la Ville de Genève n'est pas satisfaisant.

 

En effet dans un contexte économique difficile, avec une contraction des recettes, il faut opérer des choix. Hors ceux-ci n'ont pas été fait par le Conseil administratif qui présente un budget déficitaire de 23 mios.

 

Des charges qui augmentent de 30 mios, 25,5 nouveaux postes, mais seulement 5 pour la sécurité, on n'est pas dans la cible.

 

Nos priorités restent bien sûr la sécurité, le maintient des prestations, l'entretien du patrimoine et le soutient à l'emploi et à l'économie.

 

Cela est possible, par des économies dans certains secteurs, comme les biens, services et marchandises et les prestataires extérieurs ainsi que le gel de certains remplacements de postes.

 

Des recettes manquent aussi à l'appel, comme la ristourne sur les carburants (10 mios).

 

Il faut aussi maitriser les investissements et maintenir une enveloppe de 100 mios pour ceux-ci; afin de ne pas péjorer l'avenir et éviter l'explosion de la dette, car ceux-ci ne sont plus autofinancés dans le budget 2013 à hauteur de 90 mios..

 

A ce prix l'équilibre budgétaire, que nous réclamons, est possible.

 

Daniel Sormanni

Conseiller municipal MCG

Membre de la commission des finances

14:54 Écrit par Daniel Sormanni dans Air du temps, Citoyens, Economie, Emploi, Humeur, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Sans oublier le coût de la fermeture des 50 rues qui dépasse les 5 millions (et j'espère que le peuple le rejette le 23 septembre)

Écrit par : Amar | 30/08/2012

-5mios pour ce 1er projet de 50 rues piétonnes, dont bien sûr LA rue où se loge l'un des CM ...

+5 postes pour la sécu seulement?
mais que sont ces +20,5 autres postes: de l'admin sociale?

pour un budget en déficit de 23 mios? On voit qu'à ce CM tout fout le camp

Écrit par : Pierre à feu | 07/09/2012

Les commentaires sont fermés.