19/12/2011

ET TOUJOURS LA REINE DE L'IMMOBILITE

Honte aux politiques, qui pour toutes réponses à leurs incuries, annoncent que les problèmes vont être réglés par une répression policière envers les automobilistes.

C'est le comble de trouver des forces de police pour amender les automobiliste, et ne rien faire par rapport à la délinquence, les vols, les crimes, la drogue; c'est vrai que cela est beaucoup plus facile.

De plus et même le mou TCS s'y met, on veut nous imposer des voies réservées pour les TPG, sur le pont du Mont-Blanc.

STOP, STOP, STOP, STOP et démission des responsables de la gabegie.

Organisons une vraie résistance.

 

Daniel Sormanni

Conseiller municipal / MCG

 

19:32 Écrit par Daniel Sormanni dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tpg, circulation, police, répression, kunzler | |  Facebook | | |

Commentaires

D'accord avec vous. Il vaut mieux être aujourd'hui un délinquant qu'un citoyen honnête. Car le premier au pire des cas risque un séjours à l'hôtel champ Dellon (équivalent d'un 3*** )et le second à cause d'une simple amende de stationnement voit sa réputation souillée avec les poursuites et tout ce qui s'en suit. Vive l'état de droit.

Écrit par : Amar | 19/12/2011

Si la police doit amender les automobilistes, les TPG peuvent en prendre autant, car ils ne se gênent pas non plus !!! il y a une quantité incroyable de bus qui grillent leurs feux préférenciels et qui bouchent les carrefours.

Écrit par : Girafe | 19/12/2011

Tout le secteur de Rive, au centre-ville de Genève, était bloqué ce soir à 18h30. Une gabegie complète! Il fallait près d'une heure pour relier la gare de Cornavin à Rive! J'ai (dé)testé pour vous! Ce changement d'horaires voulu par des technocrates et autres z'experts de la mobilité est un gigantesque échec, mais bien sûr pour la Khmer verte Künzler ce sont les z'affreux z'automobilistes qui sont les fautifs, pas elle ni ses technocrates de la "mobilité"!
www.discernement.info
www.fouthese.com

Écrit par : NG | 19/12/2011

Les TPG ont organisé un chaos indescriptible a Genève, avec l'aide d'une gauche stalinienne, qui souhaiterait voir revenir le temps ou les cadres du parti étaient en limousine et le petit peuple en transports publics !
Les TPG sont a l'origine de la gabegie qui règne a Genève depuis la refonte du réseau, mais bien loin de se sentir responsable, ils mandatent la police pour faire de l'ordre chez les automobilistes !!!

Cher citoyens, vous êtes pris en otage par la gauche verte au pouvoir dans notre nouvelle union soviétique genevoise.

Écrit par : Laurent Leisi résistant citoyen | 19/12/2011

Les commentaires sont fermés.